Actu-TV L'actualité de la télévision : Masterchef, L'Amour est dans le pré, Koh Lanta, Secret Story...
Toutes les infos sont ici !

Accueil Actualité Programme TVProgramme TV Forum Contact

 
Menu Principal
Newsletter
Inscrivez-vous à notre
Newsletter !
Votre e-mail :

Format 

Inscription Avancée.
   Bienvenue sur Actu-tv.com

Rentrée TV : Transferts d'animateurs TV : attention danger
Posté par actu-tv le 26/5/2006 14:24:16 (4307 lectures)

Les chaînes de télévision rivalisent d'annonces de transferts d'animateurs-phares, mais les leçons récentes du "mercato" montrent que la greffe ne prend pas toujours entre l'ancienne vedette d'une chaîne, le public qu'elle courtise et éventuellement un nouveau concept d'émission.
Benjamin Castaldi, Stéphane Bern, Laurence Ferrari, Laurent Delahousse, Anne Sophe Lapix, Marc Olivier Fogiel, Thierry Ardisson... résiteront-ils à leurs transferts ?


"Bien sûr qu'ils prennent des risques. Le nom ne suffit pas, c'est le concept qui fait d'abord le succès d'un programme. L'animateur est là pour bien servir un concept", estime Emmanuel Charonnat, directeur adjoint en charge des études à l'agence médias Starcom. "Le cas le plus flagrant, c'est Christophe Dechavanne qui pendant des années a tenté des retours et finalement c'est avec +La ferme+ que son retour a été réussi", souligne-t-il.

Pour Christian Blachas, président du magazine CB News, "les vraies marques stars ne sont pas nombreuses. Si Ardisson, Fogiel, Cauet sont de vraies marques (et peuvent de ce fait entraîner un vrai public de fidèles), on ne peut pas en dire autant des Castaldi, Ferrari, Lapix et autres Thomas Hugues", résume-t-il dans un éditorial consacré aux tranferts confirmés ou pressentis.

Il y a deux ans, les téléspectateurs avaient notamment assisté au chassé-croisé d'Evelyne Thomas (France 3) et de Valérie Benhaïm (TF1). La première quittait "C'est mon choix" pour TF1, et la seconde délaissait la co-présentation des "100 plus grands..." pour France 3.

Deux ans plus tard, les deux animatrices se sont éclipsées des ces chaînes après plusieurs tentatives infructueuses pour les installer.

Evelyne Thomas, qui avait arrêté en plein succès "C'est mon choix" alors qu'elle ne s'entendait plus avec son producteur Jean-Luc Delarue, s'est successivement essayée à la co-présentation de "Combien ça coûte" avec Jean-Pierre Pernaut, à la présentation de "C'était mieux hier ?" puis à la production de "Starting over". A chaque fois, l'audience a été inférieure aux espérances de TF1.

Valérie Benhaïm n'a pas été mieux lotie: "J'y vais, j'y vais pas" à l'automne 2004 et "Jules et les filles" à l'automne 2005, ont rapidement été annulées.

L'arrivée du journaliste Christophe Hondelatte à la présentation du 13H00 de France 2 à l'automne 2004 avait été également très médiatisée. Moins de cinq mois après son arrivée, la chaîne l'a démis de ses fonctions alors qu'il avait refusé de prendre l'antenne, contrarié par un portrait que lui avait consacré Libération.

Sur Canal+, plusieurs animateurs débauchés à la concurrence n'ont pas dépassé une ou deux saisons ces dernières années sur les tranches en clair, comme Géraldine Carré (ex TF1) ou Emmanuel Chain qui avait laissé "Capital" à M6 pour "Merci pour l'info".

D'autres transferts se sont révélés en revanche plus juteux pour les intéressés et leur chaîne hôte: Arthur a déménagé de France 2 à TF1 en emportant "Les enfants de la télé". Quelques années et émissions plus tard, il est devenu l'un des animateurs-producteurs les plus puissants de France.

L'animateur d'origine grecque Nikos Aliagas, qui officiait dans l'émission "Union libre" présentée par Christine Bravo sur France 2, a vu sa carrière décoller en arrivant à TF1 pour animer "Star Academy", devenue l'une des principales émissions de la chaîne. C'est également sur TF1 que Flavie Flamant, passée auparavant sur Canal+ et M6, est devenue l'une des animatrices les plus populaires.

A noter que certaines émissions au concept bien rodé survivent très bien au départ de leur animateur: sur M6, "Zone interdite" attend son 5e animateur et "Capital" est passé sans ciller d'Emmanuel Chain à Guy Lagache. Sur France 5, Karine Le Marchand a pris sans problème le relais des "Maternelles" après le départ de Maïtena Biraben pour Canal+.

(c) AFP

Format Imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)
En ce moment...
Partenariat
Accueil Actualité Programme TV Forum Contact

                                                                            


                      XOOPS © 2003-20012 actu-tv.com     [Webmaster]       Logo © guillaume2br@hotmail.com


                                                                                                             -   Infos légales   -